Arrière-plan

Pourquoi et comment diminuer sa consommation de sel

  • cover play_arrow

    LIRE L’ÉPISODE


Nature et Bien-Être
Nature et Bien-Être
Menu arrow_drop_down

Menu

La quantité de sel que nous consommons en France est bien supérieure aux recommandations nationales de santé.

Elle est estimée à 10 grammes par jour et par personne, alors qu’elle ne devrait pas dépasser 4 grammes et 5 selon l’OMS, plus du double donc. Pourquoi faut-il essayer d’en consommer moins ? Parce qu’en excès, le sel favorise l’hypertension artérielle et les maladies cardiovasculaires. Par ailleurs, des études ont montré qu’une consommation élevée de sel favoriserait le cancer de l’estomac.

En effet, en trop grande quantité, il va agir comme un élément caustique et agresser les muqueuses de l’estomac, entraînant inflammation chronique pouvant mener jusqu’au cancer. Mais pas de panique, car réduire sa consommation n’est vraiment pas sorcier. Premier point, il est important de différencier sel et sodium.

Le sodium est l’un des éléments qui constituent le sel. Pour connaître la quantité de sel dans un produit, il faut multiplier par 2,5 sa quantité de sodium. Qu’est-ce qu’une teneur élevée en sel ? On considère qu’un aliment qui comporte plus de 1,5% de sel est trop salé.

A moins de 0,3 g, on estime qu’il est pauvre en sel. Pour décrypter les étiquettes, sachez que le sel se cache sous d’autres appellations comme le sodium ou chlorure de sodium. Par ailleurs, soyez également vigilants aux eaux minérales gazeuses riches en sodium quand la quantité dépasse 200mg pour 1L.

Les sodas peuvent également en contenir une bonne dose. D’où vient le sel que nous consommons ? Près de 80% du sel que nous ingurgitons provient des produits préparés, un peu plus de 10% est naturellement présent dans les aliments, et les dix derniers sortent de nos salières. Comme quoi, il ne suffit pas de lever la main sur la salière, mais plutôt le pied sur les produits tout prêts.

C’est la première chose à faire. La seconde est de favoriser les aliments pauvres en sel, comme les céréales et légumineuses, de limiter notre apport en pain qui représente 25% de notre consommation, mais aussi les charcuteries, les fromages et les conserves, sauf si vous pouvez rincer son contenu. En un mot, c’est très simple, il suffit tout simplement de manger moins de produits tout prêts et de se remettre un peu au fourneau.

Autre point, la cuisson joue un rôle également dans la sapidité. S’il est adapté, elle permet de conserver le goût du sel des aliments. Pour les légumes cuits à la vapeur, vous pouvez saler avant cuisson et rajouter un filet de citron qui va permettre de garder le goût du sel.

Cette astuce du citron en fin de cuisson est valable pour la cuisson au grill et à la broche pour les viandes. Enfin, remplacer le sel blanc par du sel marin qui au moins possède de nombreux minéraux. Il existe des préparations de sel aux herbes qui viennent relever tous vos plats, mais aussi des sels pauvres en sodium vendus en pharmacie.

Les épices, condiments, légumes aromatiques viendront relever le goût dans votre assiette. Cette diminution de consommation se fait progressivement, inutile de se priver drastiquement d’un seul goût. Comme beaucoup de choses, le goût s’éduque et il est l’affaire d’habitude.

En quelques semaines, il est facile d’en changer.

©Images de freepik

Étiquetté comme :

À propos de l’auteur call_made

Marie Thoris

Je suis une grande voyageuse toujours à l’affût de découvertes, avec une préférence pour l’Orient : Inde en particulier, Asie en général. Ma formation en philosophie m’invite à me poser des questions sur notre façon de vivre, et à trouver des réponses pour l’améliorer. Passionnée de nature, d’environnement, de diététique, je cherche à allier cette nature et cette quête de bien-être pour tous nos auditeurs. Vos suggestions sont les bienvenues !

Plus d’articles

Chapitres

Soyez le premier à laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

{"2024-06-17":{"T":2,"U":1}}

Statistiques

Écoutes par mois

MoisÉcoutes UniquesÉcoute totale
June12

Abonnement Premium

L’abonnement premium vous offre de nombreux avantages comme l’écoute hors ligne, la possibilité de créer des playlist de favoris, de suivre et retrouvez facilement votre série préférée et surtout d’avoir accès au contenu premium !

Devenez Podcasteur

Vous aussi, podcastez sur Proxima ! C’est facile. Cliquez sur le bouton et remplissez le questionnaire à la page suivante. 

Newsletters et alertes

Listes
0%

Fonctionnalité Premium - il faut être connecté

Connectez-vous ou inscrivez-vous pour continuer

ConnexionM'enregistrer

Passez au premium

Profitez pleinement du site avec l’accès premium.

Connexion

Abonnements

Ne plus suivre Annuler

Annuler l'abonnement

Êtes-vous sûr de vouloir annuler votre abonnement ? Vous perdrez votre accès Premium et les listes de lecture stockées.

Retour Confirmation